Planifier les étapes d’un nouveau site web

Vous avez investi pour votre entreprise dans la création d'un site web mais c'était il y a déjà quelques années. Depuis, les modes et les technologies du web ont pas mal évolué et aujourd’hui vous commencez à réaliser que votre site est beaucoup moins attractif qu'à son lancement.

Mer 13 Fév 2019

Est-il temps d’envisager une refonte de votre site ?

Afin de pouvoir répondre à cette question, il convient dans un premier temps de dresser un bilan de votre site actuel.

En effet, avant d’opérer un changement important, il faut d’abord savoir d’où vous partez pour ensuite décider où vous souhaitez arriver.

Posez-vous les bonnes questions

Même si votre site a longtemps fait votre fierté, qu'il vous paraissait beau, moderne et efficace, par rapport à ce qui existe aujourd'hui sur internet et surtout par rapport à vos concurrents, vous sentez bien qu'il est temps de passer à autre chose.

Vous ne parvenez plus à convaincre les nouveaux visiteurs quant à vos attributs dynamiques et innovateurs, à l’écoute des tendances…

Si les points évoqués ci-dessus vous parlent, c'est déjà qu'il est temps de passer à l'action !

Complétez votre état des lieux objectif avec l’état et les performances de votre présence actuelle. Pour cela, utilisez Google Analytics, un outil d’analyse web pour en savoir plus sur vos KPI (Key Performance Indicators ou indicateurs clés de performance).

Vous pouvez regarder entre autre : le nombre de visites par jour / semaine / mois, le taux de rebond, le temps passé sur le site par chaque visiteur, le classement de vos mots clés dans les moteurs de recherche, le pourcentage de conversion si vous avez un site marchand etc.

Enfin, dressez la liste de vos points forts à conserver dans la nouvelle version comme les pages les plus visitées, partagées, le nombre de liens internes qui renvoient vers des pages individuelles, les mots clés les plus performants associés à vos pages par exemple.

Avec ces éléments en tête, vous connaissez votre point de départ tout en sachant qu’à l’arrivée, vous devez non seulement conserver ces performances mais aussi et surtout les dépasser !

L'objectif d'investir dans un projet de refonte n'étant pas d'obtenir les mêmes résultats...

Les pièges à éviter

Une refonte de site ne doit pas se prendre à la légère et demande beaucoup de prudence car elle peut être synonyme d'énorme succès comme d'horrible catastrophe ! C’est un projet long et fastidieux, plus même à la limite que ce long projet qui a mené à la création de votre site internet car non seulement vous allez devoir lire, trier toute l’information existante et décider ce que vous allez garder et ce que vous allez « liquider ». Mais en plus vous courez le risque de perdre vos visiteurs déjà familiers avec l’ancien site s’ils ne se retrouvent pas dans le nouveau.

Voici selon Cotinga les 5 erreurs à ne pas commettre :

1. Négliger le visuel ou le marketing

Un nouveau site recouvre deux aspects principaux : un aspect visuel et un aspect marketing. En plus d'être beau et agréable à visiter, votre site doit aussi et surtout servir de base marketing pour votre communication. Il est véritablement votre vitrine sur le monde. Si en plus vous êtes dans la vente en ligne, c’est la base de vos résultats.

2. Ne pas déterminer d'objectifs

Refaire un site n’est pas qu’une question de look, c’est aussi et surtout une question d’efficacité et d’amélioration de vos outils marketing… et là on entre dans le domaine des résultats chiffrés.

Pour cela, vous devez vous fixer des objectifs concrets, réalistes et mesurables, par exemple en vous basant sur les KPI de votre bilan. Cela peut être vouloir augmenter le pourcentage de conversions, le nombre de visiteurs, diminuer le taux de rebond etc.

3. Oublier votre public cible

Il est primordial de déterminer les différents profils de visiteurs dont vous cherchez à capter l’attention, ce qu'on appelle les personas.

D’une part, vous pourrez analyser leur navigation, ce qui les intéresse, ce à quoi ils réagissent et ce qu’ils attendent de leur visite, afin de prendre des décisions stratégiques dans la prochaine version de votre site.

D’autre part, en sachant à qui vous vous adressez en priorité, vous trouverez mieux les termes et l’approche à leur adresser, vous pourrez créer une navigation plus ergonomique pour les orienter sur votre site de manière plus facile.

Mieux votre image sera définie au départ, plus il sera facile de communiquer à propos de votre activité.

4. Ne pas définir votre image

Celle-ci comprend votre nom, logo et les éléments visuels qui vous sont liés mais aussi la description de votre activité. Et plus ce message sera clair, plus vous inspirerez la confiance. Si vous tenez un discours confus ou contradictoire, cela pourra avoir des conséquences dramatiques sur votre image mais nuira également à votre communication tant interne qu’externe.

Mieux votre image sera définie au départ, plus il sera facile de communiquer à propos de votre activité.

5. Zapper la concurrence

Le but ici n'est pas de piquer toutes les bonnes idées de vos concurrents, mais il est toujours intéressant et utile de vérifier s’ils ont quelque chose qui vous manque... et que vous pourriez ajouter dans votre nouvelle version.

Il va donc falloir que vous passiez par la case benchmark en allant visiter leur site et repérer les choses qui vous paraissent intéressantes et celles au contraire, que vous voulez à tout prix éviter.

Vous êtes fin prêts

Vous savez désormais comment bien préparer le terrain marketing, identifier les éléments clés à conserver, comment communiquer avec votre cible et tirer des leçons des sites de vos concurrents.

Il ne vous reste plus qu'à mettre à jour votre charte graphique ou la créer avant de faire appel à une agence web compétente et attentive à votre vision des choses pour vous accompagner dans votre projet de refonte.



Marine

Marine

Co-fondateur de Cotinga